• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre l’hépatite A du voyageur

GENERALITES

L'hépatite A est une maladie infectieuse très contagieuse due au virus VHA.
Ce virus est transmis par les boissons, la nourriture ou les objets contaminés de manière directe ou indirecte par des excréments humains.

L'hépatite A est une affection bénigne mais elle peut parfois entraîner une longue période d'incapacité et des formes plus sévères chez l'adulte (la morbidité et la mortalité augmentent avec l'âge, la mortalité peut atteindre plus de 1% après l'âge de 40 ans).

Lorsqu'il y en a, les symptômes d'une hépatite A peuvent être les suivants : dégoût du tabac, perte d'appétit, fièvre, maux de tête, fatigue, malaises et douleurs, puis nausées, vomissements, douleurs dans le flanc droit, et après quelques jours, jaunisse, urine foncée, selles décolorées.
La fatigue peut persister plusieurs mois.

Le vaccin contre l'hépatite A est préparé à base de virus inactivés de l'hépatite A, cultivés sur cellules humaines, et auxquels on ajoute un adjuvant (hydroxide d'aluminium) afin de favoriser une meilleure réponse immunitaire.
Il est disponible en Belgique depuis 1992 et est considéré comme sûr et très efficace. Depuis 1996, un vaccin combiné contre l'hépatite A et l'hépatite B est également disponible.

 

INCIDENCE

Dans un pays (sub)tropical, le risque de contamination par le virus de l'hépatite A pendant un voyage est élevé : 1 voyageur sur 1000 par semaine pour un voyage touristique ordinaire, jusqu'à 1 voyageur sur 200 par semaine dans des circonstances hygiéniques précaires.

Dans les pays industrialisés, le risque d'infection est actuellement très faible vu le niveau d'hygiène élevé.

En Belgique, l'incidence de cas d'hépatite A a considérablement diminué. En 1982-1984, on estimait l'incidence à 72 pour 100.000 habitants par an. En 1991-1992, on l'estimait à 23/100.000.
Ces dernières années, on ne recense que quelques cas annuels et de rares épidémies locales ont été décrites, généralement au départ d'une personne contaminée pendant un voyage dans un pays à forte endémie. 

 

INDICATIONS

Quelles que soient la durée et les circonstances du séjour, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) conseille la vaccination contre l'hépatite A à tous ceux qui voyagent vers les zones endémiques 

  • en Asie/Océanie
  • en Afrique (sur tout le continent)
  • en Amérique latine et dans les Caraïbes
  • mais aussi en Europe de l'Est et dans le Proche et le Moyen-Orient.

La vaccination peut également être recommandée pour des régions à risque plutôt bas comme dans le sud de l'Europe, si le voyage a lieu dans des conditions hygiéniques précaires.
Une hépatite A peut par exemple y être transmise par ingestion de poisson cru, d'huîtres ou de moules mal cuites.

Le vaccin contre l'hépatite A est en outre recommandé aux groupes suivants :

  • Les hommes homosexuels et bisexuels
  • Les candidats à une transplantation du foie
  • Les patients atteints de pathologies chroniques du foie (hépatite B et C notamment)
  • Les hémophiles
  • Les personnes en contact direct avec un patient atteint d'hépatite A
  • Le personnel et les résidents d'institutions pour handicapés mentaux
  • Les enfants et adolescents d'émigrants qui retournent dans leur pays d'origine
  • Les personnes qui sont actives dans la chaîne alimentaire
  • Les personnes en contact étroit avec un enfant récemment adopté qui provient d'un pays à haute prévalence d'hépatite A. La première dose doit être administrée de préférence deux semaines avant l'arrivée de l'enfant adopté. 

Certaines personnes ont une probabilité plus forte d'avoir été exposé au virus de l'hépatite A. Une sérologie VHA (dépistage des anticorps du virus de l'hépatite A) peut leur être conseillée avant la vaccination. Ceci concerne les groupes suivants :
- Les sujets nés avant 1960
- Les personnes qui ont passé plus d'un an sous les tropiques ou dans les régions subtropicales
- Les personnes qui ont des antécédents de jaunisse.

Les personnes ayant eu cette maladie dans le passé sont protégées à vie et n'ont donc pas besoin d'être vaccinées

Une réglementation spécifique existe pour certaines catégories d'employés, dans le cadre du Fonds des maladies professionnelle, prévoyant le remboursement du vaccin contre l'hépatite A (voir dans ce site "Vaccination contre l'hépatite A en milieu de travail").

 

CALENDRIER

  • Une seule injection du vaccin contre l'hépatite A suffit pour une protection de pratiquement 100% d'une année
  • Une deuxième injection après 6 à 12 mois confère une protection à vie.

Même si l'injection d'une première dose remonte à plusieurs années, on peut reprendre le schéma de vaccination interrompu sans recommencer à zéro: ceci veut dire que la 2ème injection peut être administrée et donnera une protection à vie.

Le vaccin contre l'hépatite A protège également s'il est administré dans la semaine qui suit la contamination. Il peut donc être recommandé à titre préventif, après une exposition au virus.

 

EFFETS INDESIRABLES

L'effet indésirable le plus fréquent est une douleur au point d'injection, parfois accompagnée d'une rougeur et d'un gonflement de la peau. 

Les effets généraux du vaccin contre l'hépatite A sont généralement bénins (mal de tête, fièvre et perte d'appétit) et brefs (24 heures).

 

CONTRE-INDICATIONS

Comme pour tout vaccin, ne doivent pas être vaccinées :

  • Les personnes ayant une hypersensibilité connue à l'un des composants du vaccin contre l'hépatite A
  • Les personnes ayant présenté une hypersensibilité lors d'une administration précédente du vaccin contre l'hépatite A.

La grossesse n'est pas une contre-indication.

 

VACCINS DISPONIBLES EN BELGIQUE

Vaccins contre l'hépatite A :
- Havrix™ (G.S.K.) – Coût : 1 x 1.440 UElisa/1 ml : 45,66 euros (contient de l'aluminium et de la néomycine)
- Havrix Junior™ (G.S.K.) - Coût : 1 x 720 UElisa/0,5 ml : 30,04 euros (contient de l'aluminium et de la néomycine); à partir de l'âge de 1 an jusqu'à 15 ans inclus
- Vaqta™ 50 (Sanofi Pasteur MSD) (adulte, dès 18 ans) - coût 51,43 euros (contient de l'aluminium et de la néomycine)
- Vaqta™ 25 (Sanofi Pasteur MSD) (pédiatrique) - coût 33,68 euros (contient de l'aluminium et de la néomycine); à partir de l'âge de 1 an jusqu'à 17 ans inclus

Vaccins contre l'hépatite A et l'hépatite B :
- Twinrix™ Adulte (G.S.K.) - Coût : 1 x 1 ml : 54,60 euros (contient de la levure, de l'aluminium et de la néomycine); dès 16 ans 
- Twinrix™ Enfant (G.S.K.) - Coût : 1 x 0,5 ml : 41,05 euros (contient de la levure, de l'aluminium et de la néomycine); à partir de l'âge de 1 an jusqu'à 15 ans inclus.

Pour consulter la notice d'un vaccin, consultez le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.

Mis à jour le 18/08/2015

Références
Institut de Médecine Tropicale.
- Répertoire commenté des médicaments. Chapitre "vaccins". www.cbip.be 
Guide de vaccination. Conseil Supérieur de la Santé.
http://www.fmp-fbz.fgov.be/web/content.php?lang=fr&target=doctors#/prevention-vaccines