Adolescents

Adolescents

13 à 18 ans

L’adolescence est l’âge de la prise d’une plus grande autonomie vis-à-vis des adultes. L’adolescent participe à des mouvements de jeunesse, fait des voyages à l’étranger, découvre le monde et les autres…

C’est une période de la vie où la protection de sa santé peut passer à l’arrière-plan. Or, il reste important de se faire vacciner contre certaines maladies, voire de se protéger contre de nouvelles, et d’effectuer des rappels pour maintenir sa protection.

Quelles sont les vaccinations recommandées entre 13 et 18 ans ?

A 9-14 ans

La vaccination généralisée des filles et garçons âgés de 9 à 14 ans inclus contre les infections à papillomavirus humains(HPV) est recommandée par la Conseil Supérieur de la Santé.

Le Programme de vaccination de la Fédération Wallonie-Bruxelles met gratuitement à disposition une vaccination en 2 doses contre le papillomavirus humain (HPV) pour tous les jeunes (filles et garçons) inscrits en 1ère différenciée, 2ème secondaire, ou âgés de 13-14 ans dans l’enseignement spécialisé.

Les jeunes âgés de 15 ans ou plus reçoivent la vaccination en 3 doses. S’ils sont inscrits en 1ère différenciée ou en 2ème secondaire, la vaccination est gratuite dans le cadre du Programme.

A 15-16 ans

Un rappel de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est recommandé à l’âge de 15-16 ans. Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ne protègent que pendant un temps limité : après 5 à 10 ans, la protection s’atténue. C’est la raison pour laquelle des rappels réguliers sont nécessaires, durant toute la vie.

Quelles sont les vaccinations de rattrapage recommandées entre 13 et 18 ans ?

Hépatite B

Un rattrapage de vaccination contre l’hépatite B est prévu pour les enfants à partir de 11 ans qui n’ont pas encore été vaccinés ou qui n’ont pas été complètement vaccinés.

  • Absence de vaccination antérieure : administration de deux ou trois doses de vaccin adulte à 6 mois d’intervalle (en fonction de l’âge).
  • Vaccination antérieure incomplète : administration de la ou des doses manquantes du vaccin adulte, selon l’avis du médecin.

Rougeole, rubéole et oreillons

Une vaccination contre la rougeole, la rubéole et les oreillons est conseillée à tous les adolescents qui n’auraient pas été vaccinés. Conformément aux recommandations du Conseil Supérieur de la Santé cette vaccination ne peut être administrée à une jeune fille enceinte. Une contraception efficace d’un mois minimum sera donc pres­crite une fois la vaccination réalisée.

Quelles sont les vaccinations supplémentaires qui peuvent être effectuées ?

En fonction de circonstances individuelles, d’autres vaccinations sont également disponibles et/ou recommandées (état de santé, voyage, milieux de vie…). Discutez-en avec votre professionnel de santé.