Covid-19

Fin 2019, un nouveau virus, le SARS-CoV-2 appelé communément coronavirus ou Covid-19, est apparu dans la région de Wuhan en Chine. Le premier cas de Covid-19 a été recensé le 4 février 2020 en Belgique. Depuis, ce virus s’est propagé mondialement causant une pandémie, déclarée par l’Organisation mondiale de la Santé le 11 mars 2020. Fin novembre 2020, le virus avait contaminé plus de 60 millions de personnes et provoqué plus de 1.5 millions de décès.

La Covid-19, c’est quoi ?

La Covid-19 est une maladie infectieuse qui se manifeste différemment selon les personnes.

Vaccination contre la Covid-19

En Belgique, la vaccination contre la Covid-19 est recommandée pour tous les adultes (sauf ceux ayant une contre-indication, ce qui est rare), mais il n’est pas possible de vacciner tout le monde en même temps. La vaccination contre la Covid-19 se déroulera tout au long de l’année 2021 en plusieurs étapes. Elle est gratuite et non obligatoire. C’est la Task Force vaccination qui définit des groupes de population prioritaires qui devraient être vaccinés en premier lieu contre la Covid-19, et les Ministres de la Santé réunis en Commission Interministerielle (la CIM Santé) qui valide la proposition de la Task Force vaccination.

L’ordre de déroulement de la campagne de vaccination est déterminé et commencera par les catégories de personnes suivantes :

  • Les résidents et le personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées (maisons de repos et maisons de repos et de soin), suivis des institutions collectives de soins, en incluant les volontaires.
  • Les professionnels de soins au sein des hôpitaux et les professionnels de soins œuvrant en 1ère ligne. Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque élevé de contamination en raison de contacts rapprochés avec des patients Covid-19, dans le cadre de leur activité professionnelle.
  • Les autres membres du personnel des hôpitaux et des services de santé incluant aussi les structures investies dans la prévention : centres de vaccination et centres de dépistage du cancer, ONE et Kind en Gezin. Cette catégorie regroupe toutes les personnes qui sont à risque moindre de contamination dans le cadre de leur activité professionnelle.

Ensuite la vaccination contre la Covid-19 sera étendue :

  • Aux personnes âgées de 65 ans et plus, soit indistinctement, soit par catégories d’âge descendantes.
  • Aux personnes de 45-64 ans avec des comorbidités spécifiques : obésité (BMI ≥ 30), diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, pulmonaires, rénales et hépatiques chroniques et malignités hématologiques jusqu’à 5 ans après le diagnostic et tous les cancers solides récents (ou traitements anticancéreux récents).
  • Aux personnes exerçant des fonctions sociales et/ou économiques essentielles, selon des critères qui seront définis plus précisément.

La vaccination sera ensuite offerte au reste de la population adulte.

Plus de détails sur l’opérationnalisation de la stratégie de vaccination

Grossesse et allaitement

La vaccination avec un vaccin à ARN messager (Pfizer et Moderna) ainsi que la vaccination avec un vaccin à vecteur viral (AstraZeneca) n’est actuellement pas recommandée de façon systématique chez les femmes enceintes. Cependant, la vaccination de la femme enceinte peut s’envisager sur un plan individuel, si la balance bénéfice-risque est en faveur de cette vaccination. Par exemple, pour les personnes travaillant dans le secteur de la santé et qui présentent un haut risque d’exposition ou les femmes présentant des comorbidités les plaçant dans un groupe à haut risque de développer une forme grave de la Covid-19.

Pour les femmes ayant un désir de grossesse, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) n’émet pas d’objection à la vaccination systématisée.

Toutes les femmes allaitantes peuvent être vaccinées, d’autant plus s’il s’agit d’une personne travaillant dans le secteur des soins de santé ou appartenant aux groupes nécessitant une vaccination prioritaire.

Plus d’informations : recommandations en matière de vaccination de la femme enceinte, souhaitant devenir enceinte ou en période d’allaitement.

La vaccination contre la Covid-19 concerne les adultes à partir de 18 ans.

4 vaccins ont reçu à ce jour une autorisation de mise sur le marché conditionnelle délivrée par l’Agence Européenne des Médicaments : il s’agit des vaccins de Pfizer/BioNTech, de Moderna, d’AstraZeneca et de Janssen. D’autres vaccins sont d’ores et déjà réservés par la Belgique.

Retrouvez toutes les informations à propos du plan de vaccination en Belgique sur le site info-coronavirus.be.

Comment est administré le vaccin ?

Les vaccins contre la Covid-19 sont des vaccins injectables, administré par voie intramusculaire.

Les vaccins de Pfizer/BioNTech, de Moderna et d’AstraZeneca sont administrés en 2 doses, avec des intervalles, variables en fonction du vaccin utilisé :

  • Pour le vaccin dePfizer/BioNTech, une deuxième injection est recommandée 21 jours après la première dose.
  • Pour le vaccin de Moderna, une deuxième injection est recommandée 28 jours après la première dose.
  • Pour le vaccin d’AstraZeneca, une deuxième injection est recommandée entre 4 à 12 semaines après la première dose. Ce vaccin est temporairement réservé aux personnes âgées de 56 ans et plus.
  • Pour le vaccin de Janssen, une seule injection est recommandée.

Vaccins disponibles 

 

Quels sont les principales contre-indications de la vaccination avec les vaccins ARNm ?

La vaccination avec les vaccins à ARNm développés par les firmes Pfizer et Moderna est contre-indiquée pour les personnes ayant des antécédents de réaction allergique, quelle que soit sa gravité, au polyéthylène glycol [PEG] ou au polysorbate, en raison d’une hypersensibilité croisée potentielle avec le PEG, ingrédient du vaccin.

De précautions particulières, à savoir une observation d’au moins 30 minutes après la vaccination et de préférence dans un cadre hospitalier, seront prises pour les personnes présentant :

  • des antécédents d’anaphylaxie ;
  • une mastocytose systémique ;
  • des antécédents de réaction allergique immédiate ;
  • un asthme incontrôlé.

Plus d’informations sur les précautions et contre-indications à la vaccination ARNm pour les personnes avec des antécédents allergiques : https://www.health.belgium.be/fr/avis-9618-vaccination-covid19-anaphylaxie

Pour connaître l’ensemble des contre-indications, référez-vous à la notice des vaccins. Celles-ci sont notamment disponibles sur le site de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (afmps).

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Quels sont les principaux effets indésirables de la vaccination avec les vaccins ARNm ?

  • Au niveau local : douleur et rougeur au point d’injection les jours suivant la vaccination. Ces symptômes sont légers et passagers. La douleur est plus fréquente chez les moins de 55 ans.
  • Au niveau général : environ 1 personne sur 10 fera de la fièvre et 1 personne sur 2 peut avoir mal à la tête ou ressentir de la fatigue le jour suivant la vaccination. Ces symptômes sont plus fréquents chez les moins de 55 ans et lors de la deuxième dose. Pendant les essais cliniques, un peu plus d’un tiers des participants avait pris un antipyrétique/analgésique, tel que du paracétamol, le jour suivant la vaccination afin de soulager les symptômes. Dans des rares cas (3 personnes sur 1000), une inflammation temporaire et passagère des ganglions lymphatiques a également été reportée.

Pour plus d’informations sur le suivi des effets indésirables en Belgique, consultez le site de l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). L’AFMPS publie chaque semaine un aperçu cumulatif des effets indésirables signalés suite à l’administration d’un vaccin Covid-19 en Belgique. Cet aperçu fait l’objet d’une actualité hebdomadaire, consultable sur leur fil d’actualités.

Pour connaître les effets indésirables, vous pouvez également vous référer à la notice des vaccins.

En cas d’inquiétude après une vaccination, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.