• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vu les modes de transmission de l'hépatite B, pourquoi vacciner un enfant dès l'âge de 2 mois contre cette maladie ?

La question est logique : en effet, on sait que les relations sexuelles non protégées (par l’usage d’un préservatif) sont, dans les pays développés, le mode de transmission le plus fréquent du virus de l’hépatite B.

Pourtant, la transmission "horizontale" de l’hépatite B (celle qui survient via les petites plaies, les morsures, les égratignures et la salive contaminée par le sang) n’est pas si rare. Ainsi, une étude belge de 1992 a montré que 1,9% des enfants âgés de 5 à 9 ans avaient déjà rencontré le virus de l’hépatite B. Or l’hépatite B est une maladie grave du fait qu’elle peut devenir chronique et parfois provoquer, après de nombreuses années, une cirrhose ou un cancer du foie. Et ce risque est d’autant plus élevé que l’infection survient tôt dans la vie. C’est une des raisons pour laquelle on recommande en Belgique de vacciner les nourrissons dès l’âge de 2 mois contre l’hépatite B.

Une autre raison est que chez les nourrissons, cette vaccination protège pratiquement 100% des vaccinés. Ce taux de protection est moindre lorsqu’on vaccine plus tardivement dans la vie.

La vaccination généralisée des nourrissons contre l’hépatite B est donc recommandée pour protéger les individus contre un risque réel. Elle constitue la meilleure approche pour, à moyen terme, contrôler, éliminer et éradiquer l’hépatite B dans notre pays ainsi que dans les autres pays.
Pour en savoir plus, lire le chapitre "Vaccination contre l'hépatite B du nourrisson" sur ce site.

 

Mis à jour le 26/02/2016