• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre la grippe (adulte)

GENERALITES

La grippe est une maladie infectieuse des voies respiratoires qui se développe dans la gorge et le nez.

Elle est essentiellement causée par deux types de virus très contagieux : l'Influenza A et l'Influenza B.
L'Influenza A est responsable d'épidémies et des pandémies mondiales, tandis que l'Influenza B est à l'origine d'épidémies plus localisées.

Ces virus sont en perpétuelle mutation : des souches différentes apparaissent chaque année.

La grippe est généralement bénigne chez des adultes jeunes en bonne santé.
Mais elle n'est pas une maladie banale et peut avoir des conséquences graves chez les sujets à risque de complications (notamment les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, etc).

Les recommandations habituelles portent sur la nécessité de vacciner annuellement toutes les personnes à risque de complications (voir "indications" plus bas).

Le médecin peut aussi conseiller le vaccin, à titre individuel, plus particulièrement aux personnes de 50 à 64 ans.

Les vaccins contre la grippe

Actuellement, en Belgique, on utilise des vaccins inactivés sans adjuvants : ils sont préparés à partir de souches virales inactivées de la grippe, cultivées sur des oeufs de poulet. Inactivées signifie qu'elles ont perdu leur pouvoir pathogène mais ont gardé leur pouvoir immunitaire.

Comme de nouvelles souches virales apparaissent régulièrement (en Asie particulièrement), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) identifie chaque année les trois souches les plus courantes du virus de l'influenza et propose la composition des vaccins la plus efficace pour les contrer.

Aux personnes auxquelles la vaccination est recommandée ou conseillée, il est recommandé de se faire vacciner chaque année:

  • d'une part pour que leur organisme produise des anticorps contre les nouvelles souches;
  • d'autre part en raison d'une baisse progressive et rapide de l'immunité après vaccination.

Administré entre mi-octobre et fin novembre (idéalement), le vaccin contre la grippe donne une protection 10 à 15 jours après l'injection, au moins jusqu'à l'hiver suivant.

 

PREVALENCE

La grippe sévit chaque année dans nos régions durant les mois d'automne et d'hiver, par vagues épidémiques atteignant environ 5% de la population, principalement des enfants et des adultes jeunes.

 

INDICATIONS

Selon le Conseil Supérieur de la Santé belge, sont prioritaires et doivent être vaccinés contre la grippe

1 - les personnes à risque de complication, soit :

  • les femmes enceintes qui seront au deuxième ou troisième trimestre de grossesse au moment de la saison de la grippe. Elles seront vaccinées dès le deuxième trimestre de leur grossesse
  • tout patient à partir de l'âge de 6 mois présentant une affection chronique sous-jacente, même stabilisée, d'origine pulmonaire (incluant l'asthme sévère), cardiaque (excepté l'hypertension), hépatique, rénale, métabolique (incluant le diabète), neuromusculaire ou des troubles immunitaires (naturels ou induits)
  • toute personne de 65 ans et plus
  • les personnes séjournant en institution
  • les enfants de 6 mois à 18 ans compris sous thérapie à l'aspirine au long cours.

2 - le personnel du secteur de la santé.

3 - les personnes vivant sous le même toit que des personnes à risque de complications ou des enfants de moins de 6 mois.

Par ailleurs, la vaccination peut être indiquée pour certaines autres personnes, comme les personnes âgées de 50 à 64 ans. Le médecin généraliste proposera le cas échéant la vaccination à ces personnes.

Le Conseil Supérieur de la Santé estime que les données disponibles sur la vaccination saisonnière des enfants ne sont actuellement pas suffisantes pour proposer la généralisation de cette vaccination chez les enfants sains.

 

CALENDRIER

La vaccination contre la grippe sera administrée chaque année, de préférence entre la mi-octobre et le début du mois de décembre (avant la poussée hivernale du virus).

La dose varie selon l'âge et une éventuelle immunisation antérieure.
- Chez les enfants entre 6 et 35 mois qui n'ont jamais été vaccinés : deux demi-doses (0,25 ml) ou deux doses (0,50 ml) avec un intervalle de 4 semaines. 
- Chez les enfants entre 3 ans et 8 ans qui n'ont jamais été vaccinés : deux doses (0,50 ml) avec un intervalle de 4 semaines. 
- Chez les enfants entre 3 ans et 8 ans qui ont déjà été vaccinés antérieurement : une dose (0,50 ml). 
- A partir de 8 ans, quel que soit le statut vaccinal antérieur : une dose (0,50 ml).

EFFETS INDESIRABLES

Vaccin inactivé sans adjuvant
Chez environ 10% des sujets, la vaccination par injection provoque une réaction locale passagère : rougeur, tuméfaction et douleur au site d'injection.
Ces réactions locales sont plus fréquentes avec les vaccins injectés par voie intradermique qu'avec les vaccins injectés en intramusculaire.

La vaccination peut parfois donner lieu à des symptômes semblables à ceux d'une grippe passagère : myalgies, fièvre.

Le vaccin ne transmet jamais la grippe, puisqu'il est inactivé.

CONTRE-INDICATIONS

  • La seule contre-indication formelle au vaccin contre la grippe est la très rare allergie aux oeufs.
  • L'asthme, la grossesse et l'allaitement ne sont pas des contre-indications.

 

VACCINS DISPONIBLES EN BELGIQUE

Vaccins inactivés sans adjuvants contre la grippe :
- Alfarix Tetra™ (GSK) – Coût : 1 x 0,5 ml : 12,60 euros - contient de la gentamicine et des protéines d'oeufs de poulet
- Influvac S™ (Abbott) – Coût : 1 x 0,5 ml : 11,45 euros - contient de la gentamicine et des protéines d'oeufs de poulet
- Vaxigrip™ (Sanofi Pasteur M.S.D.) – Coût : 1 x 0,5 ml : 11,94 euros - contient de la néomycine et des protéines d'oeufs de poulet.

Pour consulter la notice d'un vaccin, consultez le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé. 

Ces vaccins sont partiellement remboursés (40% du coût) par l'INAMI, pour les personnes à risque reprises dans les recommandations du Conseil Supérieur de la Santé (voir plus haut), à condition que le médecin mentionne "tiers payant" sur l'ordonnance. L'assurance complémentaire de certaines mutuelles prévoit un remboursement complémentaire: renseignez-vous auprès de votre mutuelle. 

Mis à jour le 31/08/2016

Références
- Répertoire commenté des médicaments. Chapitre "vaccins". www.cbip.be 

Guide de vaccination. Conseil Supérieur de la Santé.
- Avis du Conseil Supérieur de la Santé n° 9367: Vaccination contre la grippe saisonnière. Saison hivernale 2016-2017. 
- Vaccines (6th edition). Plotkin, Orenstein, Offit.