• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (14-16 ans)

GENERALITES

Depuis les années 60, les vaccinations contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche ont été combinées.
Le vaccin conjugué recommandé aujourd'hui à 14-16 ans protège contre les 3 maladies (dTpa).

En cas exceptionnel de contre-indication pour le vaccin anticoquelucheux, il faut au moins protéger l'enfant contre la diphtérie et le tétanos. Dans ce cas, le vaccin conjugué recommandé à 14-16 ans protège contre ces 2 maladies (dT).

Pour lutter contre la coqueluche, on a longtemps utilisé chez nous des vaccins à cellules entières (le DTP à cellules entières, préparé à base de bacilles coquelucheux), avec des effets indésirables parfois importants. Ils sont remplacés depuis plusieurs années par des vaccins acellulaires (le DTP acellulaire ou DTPa, contenant des antigènes spécifiques du bacille coquelucheux), avec une diminution importante des effets indésirables. Les vaccins acellulaires peuvent être combinés à d'autres vaccins (vaccin trivalent, tétravalent ou vaccin hexavalent comme ceux recommandés par le calendrier vaccinal officiel).

PREVALENCE

Diphtérie 

  • En Belgique, la vaccination généralisée contre la diphtérie et le tétanos date de 1959. Grâce à la vaccination généralisée, la diphtérie a pratiquement disparu. Seuls 3 cas de diphtérie ont été officiellement déclarés pour la période de 1980 à 1989.
  • Selon plusieurs études, au-delà de 40 ans, plus de la moitié de la population ne posséderait plus d'immunité satisfaisante contre la toxine diphtérique. Or le risque d'épidémie réapparaît lorsque environ un tiers de la population n'est plus protégé. Les rappels de vaccination contre la diphtérie sont donc recommandés.
  • En Europe de l'Est, on a observé une recrudescence de la diphtérie en 1990-94. Suite aux campagnes de vaccination dans ces pays, le nombre de cas a régressé en 1995 et 1996.

Tétanos :

  • En Belgique, on estime que quelques cas surviennent chaque année (principalement chez des personnes âgées).

Coqueluche :

  • Dans les pays industrialisés, comme la Belgique, depuis plusieurs années, on assiste à une augmentation générale du nombre de cas rapportés de coqueluche. Cette augmentation se retrouve pour différents groupes d'âge, mais plus particulièrement chez les adolescents et les adultes. Les symptômes de la coqueluche sont moins sévères chez les adolescents et les adultes que chez les nourrissons et les jeunes enfants: toux chronique persistante principalement. 
  • Cependant, adolescents et adultes peuvent contaminer les nourrissons avant que ceux-ci soient protégés par la vaccination. Pour rappel, la première dose de vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche se donne à l'âge de 2 mois et la protection est partielle jusqu'à l'administration de la deuxième dose à l'âge de 3 mois. La vaccination de la femme pendant la grossesse et de l'entourage familial avant la naissance du bébé est recommandée (voir "Vaccination contre la coqueluche chez l'adulte").

CALENDRIER

Le calendrier de vaccination recommande l'administration de quatre doses aux âges suivants :
- A 2 mois
- A 3 mois
- A 4 mois
- et une dose de rappel entre 13 et 18 mois.
Les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche pour les bébés sont inclus dans un vaccin hexavalent.

Rappels ou rattrapage

Il faut savoir que les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche, ne protègent que pendant un temps déterminé. Après 5 à 10 ans, la protection vaccinale s'atténue. C'est la raison pour laquelle des rappels réguliers sont nécessaires, durant toute la vie

  • A l'âge de 5-6 ans
    La Communauté française recommande un rappel contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche aux enfants âgés de 5-6 ans. Le vaccin combiné utilisé protège également contre la poliomyélite.  

A l'âge de 15-16 ans, un rappel de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche est recommandé (dTpa).

A titre individuel, le statut vaccinal en matière de diphtérie, de tétanos et de coqueluche peut être vérifié et complété si nécessaire. 

 

EFFETS INDESIRABLES

Enfant de 15-16 ans 

Lorsque l'on administre la vaccination à l'aide du vaccin trivalent contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (dTpa) recommandé (Boostrix™)
- on peut constater dans certains cas une rougeur et/ou une douleur et/ou un gonflement au site d'injection
- on peut parfois observer une réaction générale telle qu'une fièvre (généralement modérée).

 

CONTRE-INDICATIONS

Comme pour tout vaccin, si un effet secondaire important survient après l'administration d'une dose de vaccin DTPa, il constitue une contre-indication formelle à la poursuite de la vaccination par ce vaccin.

Diphtérie
Il n'y a pas de contre-indication spécifique à l'administration du vaccin contre la diphtérie.
On évitera d'administrer le vaccin à des personnes qui ont manifesté une thrombocytopénie ou des réactions neurologiques lors d'une précédente vaccination.

Tétanos
Il n'y a pas de contre-indication spécifique à l'administration du vaccin contre le tétanos.

Coqueluche
Concernant spécifiquement le vaccin contre la coqueluche : celui-ci est contre-indiqué en cas d'affection neurologique évolutive, ou prédisposant à des convulsions ou à une détérioration neurologique; en cas d'antécédents personnels récents de convulsions ou d'épilepsie mal contrôlée, la vaccination anti-coquelucheuse ne sera pas entreprise.

 

VACCINS DISPONIBLES EN BELGIQUE

Le coût de la majorité des vaccins administrés à un enfant jusqu'à ses 18 ans, aux âges précis proposés par le calendrier vaccinal officiel, est intégralement supporté par les Communautés et le Fédéral, assurant la gratuité totale aux parents.

Vaccin protégeant contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche disponible gratuitement pour les 15-16 ans et les femmes enceintes
- Boostrix™ (GSK)

Vaccin contre le tétanos et la diphtérie disponible en pharmacie
- Tedivax pro Adulto™ (GSK) – Coût : 1 x 0,5 ml : 8,27 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 7 ans; contient de l'aluminium.
Ce vaccin est partiellement remboursé (85% du coût) par l'INAMI. Il est parfois en rupture de stock. 

Vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche disponible en pharmacie
- Boostrix™ (GSK) - Coût : 1 x 0,5ml : 19,45 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 4 ans; contient de l
'aluminium.

Ce vaccin est partiellement remboursé (85% du coût) par l'INAMI
- pour les adolescents de plus de 16 ans qui n'ont pas pu bénéficier, pour une raison médicale ou sociale documentée, de la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche préconisée entre 14 et 16 ans dans le calendrier vaccinal recommandé par le Conseil Supérieur de la Santé 
- pour les familles avec un projet parental et à l'occasion d'une grossesse (les parents ou futurs parents du nouveau-né s'ils n'ont pas reçu de rappel avec un vaccin combiné contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche à l'âge de 14-16 ans; les membres de la fratrie âgés de plus de 16 ans et de moins de 18 ans, et non à jour de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche).

Vaccin trivalent contre la poliomyélite, la diphtérie et le tétanos  disponible en pharmacie
- Revaxis™ (Sanofi Pasteur M.S.D.) coût 20,17 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 6 ans; contient de l'aluminium, de la néomycine, de la streptomycine, de la polymyxine B.

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite disponible en pharmacie
- Boostrix Polio™ (GSK) - Coût: 1 x 0,5ml : 31,56 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 4 ans; contient de l'aluminium, de la néomycine et de la polymyxine B. 

Pour consulter la notice d'un vaccin, consultez le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.

Mis à jour le 19/08/2015

Références
- Répertoire commenté des médicaments. Chapitre "vaccins". www.cbip.be 

Guide de vaccination. Conseil Supérieur de la Santé. Pour consulter les fiches actualisées.
- Vaccines (6th edition). Plotkin, Orenstein, Offit.