• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

L'encéphalite à tiques d'Europe centrale

L'encéphalite à tiques d'Europe Centrale est une méningo-encéphalite virale, habituellement bénigne. Le risque d'infection est saisonnier : du printemps à l'automne inclus.

 

Qu’est-ce qui cause la maladie ? Un virus.
Est-elle contagieuse ? Non.
Comment se transmet-elle? Par des piqûres de tiques dans les zones rurales boisées de plusieurs pays d’Europe Centrale. Exceptionnellement, elle peut être transmise lors de la consommation de lait de vache ou de chèvre non pasteurisé.
Quel en est le temps d’incubation ?  
Quels en sont les signes et les symptômes ? Habituellement bénigne (syndrome grippal); parfois atteintes neurologiques.
Quelles sont les complications éventuelles?

Le décès et les séquelles neurologiques sont rares. 

Comment la traiter?
  • Vacciner après une piqûre suspecte peut probablement empêcher l’infection.
  • Sur place, il est souvent possible de se procurer des gammaglobulines spécifiques, à administrer dans les 96 heures.
Que faire en cas de contact avec une personne infectée?  
Mesures de prévention
  • La vaccination est indiquée pour les touristes qui comptent camper dans certaines zones forestières en Europe Centrale (Bavière, Tyrol, Europe de l’Est). 
    Plus d'informations sur "Vaccination contre l'encéphalite à tiques d'Europe centrale chez le voyageur".
  • Des mesures préventives contre les piqûres peuvent être une alternative : vêtements couvrants, chaussures hautes, … L’utilisation d’un répulsif « anti-moustique » à base de DEET peut donner une protection complémentaire contre les piqûres de tiques.
Vaccin(s) disponible(s) en Belgique

- FSME-IMMUN® (Baxter)

Mis à jour le 14/08/2014