• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

L'hépatite B

L'hépatite B est une maladie infectieuse grave qui provoque une infection aiguë du foie avec parfois passage à chronicité.

 

Qu’est-ce qui cause la maladie ? Un virus (VHB).
Est-elle contagieuse ? Oui.
Comment se transmet-elle? Par voie sexuelle, par le sang, par transmission verticale de la mère séropositive à l’enfant lors de l’accouchement ou par transmission horizontale (via les petites plaies, les morsures, les égratignures et la salive contaminée par le sang).
Quel en est le temps d’incubation ? 50 à 100 jours pour une infection aiguë.
Quels en sont les signes et les symptômes ? Certains malades ne développent pas de symptômes ou des symptômes minimes : fatigue, légère fièvre, syndrome grippal, perte d’appétit.
Parfois, une évolution apparaît après quelques jours : jaunisse (peau et yeux jaunes), nausées, vomissements, fièvre, douleur abdominale ou douleur dans les articulations, décoloration des selles, assombrissement des urines. La jaunisse disparaît en général après 1 à 4 semaines.
Quelles sont les complications éventuelles?
  • Hépatite foudroyante avec diminution de la conscience et coma hépatique pouvant conduire à la mort.
  • Hépatite chronique pouvant évoluer après plusieurs années en cirrhose, voire en cancer du foie.
Comment la traiter?

Hépatite B aiguë : aucun traitement. Repos.
Hépatite B foudroyante : transplantation du foie en urgence.
Hépatite chronique : thérapie à l’interféron. Aucun traitement pour la cirrhose.

Que faire en cas de contact avec une personne infectée?
  • Pour éviter une transmission de l’hépatite B de la mère à son enfant : administrer à l’enfant des immunoglobulines spécifiques de l’hépatite B immédiatement après sa naissance (dans les 2h de préférence, dans les 12h en tout cas), en même temps que la première vaccination contre l’hépatite B.
  • Après une transmission sexuelle potentielle (dans les 14 jours), on peut administrer des gammaglobulines (anticorps) spécifiques de l’hépatite B, en même temps que commence la vaccination contre l’hépatite B.
  • Après exposition accidentelle à du sang ou à des liquides corporels potentiellement contaminés, administrer immédiatement des immunoglobulines spécifiques de l’hépatite B (dans les 24h de préférence) et commencer la vaccination contre l’hépatite B dès que possible.
Mesures de prévention
Vaccin(s) disponible(s) en Belgique

Vaccins contre l’hépatite B :
- Engerix B® (GSK)
- Engerix B junior® (GSK)
- Fendrix® (GSK)
- HBVaxpro® 10 µg (Sanofi Pasteur M.S.D.)
- HBVaxpro® 5 µg (Sanofi Pasteur M.S.D.)
- HBVaxpro® 40 µg (Sanofi Pasteur M.S.D.) (pour patients hémodyalisés)

Vaccins contre l’hépatite A et l’hépatite B :
- Twinrix® Adulte (G.S.K.)
- Twinrix® Enfant (G.S.K.)

Mis à jour le 10/12/2015