• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche (adulte)

Vaccination contre le tétanos

GENERALITES

Le tétanos est une maladie infectieuse grave, non contagieuse (ne se transmet pas d'homme à homme), causée par la bactérie Clostridium tetani. Répandue dans le sol, cette bactérie peut pénétrer dans l'organisme à travers une plaie souillée. Elle produit une toxine redoutable.

Le vaccin est constitué d'une anatoxine associée à un élément qui stimule l'immunité (hydroxyde d'aluminium). Il n'existe actuellement plus de vaccins monovalents, contre le tétanos uniquement. On utilise aujourd'hui des vaccins combinés, contre plusieurs maladies.
Une vaccination complète procure une protection totale contre le tétanos.

A côté de la vaccination, les soins rapides et appropriés des plaies
(notamment nettoyage, désinfection) constituent un élément important
de prévention à ne pas négliger.

PREVALENCE

  • Dans les pays en voie de développement, de très nombreux cas de tétanos sont encore rapportés chaque année, surtout des cas de tétanos néonatal (bébé infecté après la naissance)
  • Dans les pays industrialisés, comme la Belgique, grâce à la généralisation de la vaccination antitétanique, la maladie ne s'observe plus qu'occasionnellement, mais encore trop souvent, surtout chez des personnes âgées ayant négligé les rappels de vaccin
  • En Belgique, la vaccination généralisée contre la diphtérie et le tétanos date de 1959.

 

CALENDRIER 

La vaccination de rappel contre le tétanos est recommandée TOUS LES DIX ANS à partir de l'âge de 15-16 ans. 

Elle est effectuée avec un vaccin combiné (dT) contre la diphtérie (dosage adapté à l'adulte) et le tétanos.

Rattrapages
Si vous avez reçu une vaccination de base complète durant l'enfance et l'adolescence contre le tétanos et la diphtérie, mais que vous êtes en retard de rappel pour ces deux maladies :

  • s'il s'agit d'un retard entre 10 et 20 ans, 1 dose de vaccin combiné dT est recommandée
  • s'il s'agit d'un retard de plus de 20 ans, 2 doses de  vaccin combiné dT sont recommandées, à 6 mois d'intervalle.

Si vous n'avez pas reçu une vaccination de base complète durant l'enfance et l'adolescence contre le tétanos et la diphtérie, ou qu'un doute persiste à ce sujet, 3 doses de dT sont recommandées :

  • 2 doses à 4-6 semaines d'intervalle
  • 1 dose de rappel un an plus tard.

En cas de blessure
Les blessures à risque de tétanos sont : les plaies contuses (avec écrasement des tissus voisins), les morsures, les plaies pénétrantes (échardes, épines), les plaies contaminées par de la terre ou des déjections animales, et les plaies survenues depuis plus de 6 heures sans traitement.
En présence de telles blessures, un avis médical doit être demandé. En effet, le médecin généraliste doit évaluer si la protection contre le tétanos est valable : un rappel de vaccination sera peut-être nécessaire; en absence d'une immunité suffisante, des immunoglobulines spécifiques (anticorps) doivent être administrées.

 

EFFETS INDESIRABLES

La fréquence des effets indésirables est augmentée lors des vaccinations de rappels : rougeur, induration et douleur temporaires au site d'injection.
Occasionnellement, une poussée de température peut y être associée. 

 

CONTRE-INDICATIONS

Il n'y a pas de contre-indication spécifique à l'administration du vaccin contre le tétanos.

La grossesse et l'allaitement ne sont pas des contre-indications.

Comme pour tout vaccin, si un effet secondaire important survient après l'administration d'une dose de vaccin contre la dipstérie et le tétanos, il constitue une contre-indication formelle à la poursuite de la vaccination par ce vaccin. 

 

Vaccination contre la diphtérie

GENERALITES

La diphtérie est une maladie infectieuse grave, contagieuse, causée par une bactérie, la Corynebacterium diphteriae, présente uniquement dans l'organisme humain. Cette bactérie produit une puissante toxine qui s'attaque à la plupart des organes, avec une prédilection pour le coeur et le système nerveux.

Le vaccin est constitué d'une anatoxine associée à un élément qui stimule l'immunité (hydroxyde d'aluminium). Il est toujours combiné, au moins au vaccin contre le tétanos.

La vaccination contre la diphtérie ne confère qu'une protection limitée dans le temps. Après une vaccination complète dans l'enfance, l'immunité diminue avec l'âge.
En outre, la vaccination contre la diphtérie ne supprime pas complètement la possibilité d'être porteur de germe.

Il est donc important de procéder aux rappels de vaccination contre la diphtérie, tous les 10 ans.

 

PREVALENCE

  • En Belgique, la vaccination généralisée contre la diphtérie et le tétanos date de 1959. Grâce à la vaccination généralisée, la diphtérie a pratiquement disparu. Seuls 3 cas de diphtérie ont été officiellement déclarés pour la période de 1980 à 1989.
  • Selon certaines études, au-delà de 40 ans, plus de la moitié de la population ne posséderait plus d'immunité satisfaisante contre la toxine diphtérique. Or le risque d'épidémie réapparaît lorsqu'un tiers de la population n'est plus protégé. Les rappels de vaccination contre la diphtérie sont donc recommandés.
  • En Europe de l'Est, on a observé une recrudescence de la diphtérie en 1990-94. Suite aux campagnes de vaccination dans ces pays, le nombre de cas a régressé en 1995 et 1996.

Etant donné la possibilité d'importation de la maladie par des voyageurs qui se rendent dans des pays où cette maladie reste présente, la vaccination contre la diphtérie reste recommandée chez nous.

 

CALENDRIER

La vaccination de rappel contre la diphtérie est recommandée TOUS LES DIX ANS à partir de l'âge de 15-16 ans.

Elle est toujours effectuée avec un vaccin combiné (dT) contre la diphtérie et le tétanos (dosage adapté à l'adulte).

Rattrapages
Si vous avez reçu une vaccination de base complète durant l'enfance et l'adolescence contre le tétanos et la diphtérie, mais que vous êtes en retard de rappel pour ces deux maladies :

  • s'il s'agit d'un retard entre 10 et 20 ans, 1 dose de vaccin combiné dT est recommandée
  • s'il s'agit d'un retard de plus de 20 ans, 2 doses de vaccin combiné dT sont recommandées, à 6 mois d'intervalle.

Si vous n'avez pas reçu une vaccination de base complète durant l'enfance et l'adolescence contre le tétanos et la diphtérie, ou qu'un doute persiste à ce sujet, 3 doses de vaccin combiné dT sont recommandées :

  • 2 doses à 4-6 semaines d'intervalle
  • 1 dose de rappel un an plus tard.

EFFETS INDESIRABLES

La fréquence des effets indésirables est augmentée lors des vaccinations de rappels : rougeur, induration et douleur temporaires au site d'injection.
Occasionnellement, une poussée de température peut y être associée.

 

CONTRE-INDICATIONS

Il n'y a pas de contre-indication spécifique à la vaccination contre la diphtérie.

La grossesse et l'allaitement ne sont pas des contre-indications.

Comme pour tout vaccin, si un effet secondaire important survient après l'administration d'une dose de vaccin contre la diphtérie et le tétanos, il constitue une contre-indication formelle à la poursuite de la vaccination par ce vaccin.

 

Vaccination contre la coqueluche

GENERALITES

La coqueluche est une maladie infectieuse due à une bactérie, le Bordetella pertussis. Elle peut être grave chez les nourrissons.

Le vaccin acellulaire contre la coqueluche est constitué d'antigènes spécifiques de la bactérie: ils sont au nombre de trois (anatoxine pertussique, hémagglutinine filamenteuse et pertactine).

 

PREVALENCE

  • Dans les pays industrialisés, comme la Belgique, depuis plusieurs années, on assiste à une augmentation générale du nombre de cas rapportés de coqueluche. Cette augmentation se retrouve pour différents groupes d'âge, mais plus particulièrement chez les adolescents et les adultes.
    Les symptômes de la coqueluche sont moins sévères chez les adolescents et les adultes que chez les nourrissons et les jeunes enfants: toux chronique persistante principalement. 
  • Cependant, adolescents et adultes peuvent contaminer les nourrissons avant que ceux-ci soient protégés par la vaccination. Pour rappel, la première dose de vaccin contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche se donne à l'âge de 2 mois et la protection est partielle jusqu'à l'administration de la deuxième dose à l'âge de 3 mois. La vaccination de la femme pendant la grossesse et de l'entourage familial avant la naissance du bébé est recommandée (voir "Vaccination contre la coqueluche chez l'adulte").

 

CALENDRIER 

La vaccination de rappel contre la coqueluche est recommandée à l'âge de 15-16 ans.

Elle est effectuée avec un vaccin combiné (dTpa) contre la diphtérie (dosage adapté à l'adulte), le tétanos et la coqueluche (dosage adapté à l'adulte).

L'administration d'une dose unique de dTpa est également recommandée pour tous les adultes, quels que soient les antécédents de vaccination (complète ou incomplète) contre la coqueluche, et certainement pour les adultes qui sont en contact avec des bébés non ou insuffisamment vaccinés.
Cette vaccination dite familiale ou "cocoon" concerne plus particulièrement les futurs ou jeunes parents et leurs contacts familiaux proches, ainsi que le personnel soignant en pédiatrie et dans les milieux d'accueil de la petite enfance. 

Les futurs parents et grands parents seront vaccinés de préférence quelques semaines avant l'accouchement. 

La vaccination contre la coqueluche est recommandée aux femmes enceintes, entre la 24ème et la 32ème semaine de grossesse. La vaccination de la maman durant cette période de la grossesse permet la transmission, via le placenta, des anticorps anticoquelucheux de la maman au foetus. Le bébé est dès lors protégé dès la naissance. 

 

EFFETS INDESIRABLES

La fréquence des effets indésirables est augmentée lors des vaccinations de rappels : rougeur, induration et douleur temporaires au site d'injection.
Occasionnellement, une poussée de température peut y être associée. 

 

CONTRE-INDICATIONS

Il n'y a pas de contre-indication spécifique à l'administration du vaccin acellulaire adulte contre la coqueluche.

La grossesse et l'allaitement ne sont pas des contre-indications.

Comme pour tout vaccin, si un effet secondaire important survient après l'administration d'une dose de vaccin dTpa, il constitue une contre-indication formelle à la poursuite de la vaccination par ce vaccin.

Un délai de 1 mois est considéré comme l'intervalle minimum sûr entre une vaccination dT précédente et une vaccination dTpa.

 

tétanos, diphtérie, coqueluche

VACCINS DISPONIBLES EN BELGIQUE

Vaccin protégeant contre le tétanos, la diphtérie et la coqueluche disponible gratuitement pour les 15-16 ans et les femmes enceintes
- Boostrix ™ (GSK)

Vaccin contre le tétanos et la diphtérie 
- Tedivax pro Adulto™ (GSK) – Coût : 1 x 0,5 ml : 8,27 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 7 ans; contient de l'aluminium.
Ce vaccin est partiellement remboursé (85% du coût) par l'INAMI.

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche 
- Boostrix™ (GSK) - Coût : 1 x 0,5ml : 19,45 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 4 ans; contient de l'aluminium. 

Ce vaccin est partiellement remboursé (85% du coût) par l'INAMI si il est administré pour la vaccination de rappel contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche dans les populations suivantes:
- pour les adolescents de plus de 16 ans qui n'ont pas pu bénéficier, pour une raison médicale et/ou sociale documentée, de la vaccination, préconisée entre 14 et 16 ans dans le calendrier vaccinal établi par le Conseil Supérieur de Santé et administrée dans le cadre des dispositions spécifiques de remboursement en exécution du protocole d'accord conclu entre l'Autorité fédérale et les Communautés;
- pour les familles avec un projet parental ou à l'occasion d'une grossesse:a) les parents ou futurs parents du nouveau-né s'ils n'ont pas reçu de rappel de dTpa à l'âge de 14-16 ans,b) les membres de la fratrie âgés de plus de 16 ans et qui n'ont pas atteint l'âge de 18 ans, et non à jour pour la vaccination dTpa.
Le nombre de conditionnement remboursable est limité à 1 conditionnement maximum par bénéficiaire.
Dans tous ces cas, le médecin doit adresser une demande préalable d'autorisation de remboursement au médecin conseil de la mutuelle.

Vaccin trivalent contre la poliomyélite, la diphtérie et le tétanos
- Revaxis™ (Sanofi Pasteur M.S.D.) coût 20,17 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 6 ans; contient de l'aluminium, de la néomycine, de la streptomycine, de la polymyxine B.

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite
- Boostrix Polio™ (GSK) - Coût: 1 x 0,5ml : 31,56 euros - pour injection de rappel dès l'âge de 4 ans; contient de l'aluminium, de la néomycine et de la polymyxine B. 

Pour consulter la notice d'un vaccin, consultez le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.

Mis à jour le 19/08/2015

Références
- Répertoire commenté des médicaments. Chapitre "vaccins". www.cbip.be 

Guide de vaccination. Conseil Supérieur de la Santé. Pour consulter les fiches actualisées.
- Vaccines (6th edition). Plotkin, Orenstein, Offit.