• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre l’encéphalite à tiques d’Europe Centrale

GENERALITES

L'encéphalite à tiques d'Europe Centrale est une méningo-encéphalite due à un virus.
Elle est transmise par des piqûres de tiques. Exceptionnellement, elle peut être transmise lors de la consommation de lait de vache ou de chèvre non pasteurisé.
La maladie est habituellement bénigne. Le décès et les séquelles neurologiques sont rares.
Le risque d'infection est saisonnier : du printemps à l'automne inclus (d'avril à octobre).

Le vaccin contre l'encéphalite à tiques d'Europe Centrale est un vaccin tué à base de virus inactivés cultivés sur cellules d'embryon de poulet. Un degré de protection de 98% est obtenu après trois injections.

 

INCIDENCE

L'encéphalite à tiques est endémique dans les zones rurales boisées de plusieurs pays de l'Europe Centrale, dénommées « la ceinture TBE » : Autriche, Suisse, Sud de l'Allemagne (Bavière), Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Pologne, ex-Yougoslavie, Ukraine, Russie, Bulgarie, Roumanie, Il y a également des foyers en Suède, au Danemark et dans les pays baltes.
Pour connaître les zones à risque, vous pouvez consultez les sites suivants :
http://www.itg.be
http://www.zecken.de/index.php?id=502

 

INDICATION

La vaccination contre l'encéphalite à tiques d'Europe Centrale peut être conseillée aux naturalistes et aux touristes (campeurs, randonneurs mais également simples promeneurs) qui se rendent dans les zones endémiques.

Des mesures préventives contre les piqûres peuvent être une alternative :
- vêtements couvrants, chaussures hautes
- utilisation d'un répulsif "anti-moustique" à base de DEET (concentration minimum 20%) peut donner une protection complémentaire contre les piqûres de tiques. Le produit peut être mis sur la peau ou sur les habits. La durée d'efficacité est limitée (quelques heures)
- chaque jour, après des activités dans les bois ou les broussailles, inspecter systématiquement toute la surface du corps pour rechercher les tiques. Celles-ci affectionnent les plis et zones poilues.

Enlever les tiques en les prenant aussi près que possible de la peau, avec une pince plate, lentement, sans mouvement brusque.

CALENDRIER

La vaccination contre l'encéphalite à tiques d'Europe Centrale comprend trois doses :

  • 2 injections à un intervalle de 1 à 3 mois
  • 1 troisième injection après 5-12 mois.

Une injection unique n'assure qu'un degré de protection de 50-75% après 4 semaines, ce qui est insuffisant. Il faudra donc administrer au moins deux doses, avant le départ vers la région à risque.

En cas d'urgence, on peut appliquer un schéma accéléré pour une réponse immunitaire rapide (3 doses) :

  • 2 injections aux jours 1 et 14
  • 1 troisième injection après 9-12 mois.

Rappel si nécessaire après 3 ans.

Les enfants à partir de 1 an et plus jeunes que 16 ans reçoivent un vaccin "junior" ou une demi-dose "adulte".

 

VACCINS DISPONIBLES EN BELGIQUE

Le vaccin est disponible en pharmacie, sur ordonnance

- FSME-IMMUN® (Baxter) –adulte: coût : 1 x 0,5 ml: 34,5 euros (contient de la gentamicine, de la néomycine, du formaldéhyde et de l'aluminium).
- FSME-IMMUN® (Baxter) –junior: coût : 1 x 0,25 ml: 29,64 euros (contient de la gentamicine, de la néomycine , du formaldéhyde et de l'aluminium); à partir de 1 an jusqu'à 15 ans.

Pour consulter la notice d'un vaccin, consultez le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé. 

Mis à jour le 18/06/2013

Références
Institut de Médecine Tropicale
- Répertoire commenté des médicaments. Chapitre "vaccins". www.cbip.be.