• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Vaccination contre la tuberculose en milieu de travail

La tuberculose est une maladie infectieuse contagieuse, provoquée par une mycobactérie. Comme un rhume banal, elle se propage par voies aériennes. Seules les personnes dont les poumons sont atteints peuvent transmettre l'infection (bacillaire). Lorsqu'elles toussent, éternuent, parlent ou crachent, elles projettent dans l'air les germes de la maladie, appelés bacilles tuberculeux. 
Il suffit d'en inhaler quelques-uns pour être infecté.
Les sujets infectés ne développent pas tous la maladie. Le bacille tuberculeux peut ne pas se manifester pendant des années. Les sujets infectés dont le système immunitaire est affaibli sont plus susceptibles de développer la maladie. La tuberculose est par exemple, une cause majeure de mortalité chez les sujets VIH-positifs.

 

La vaccination BCG contre la tuberculose est obligatoire pour le personnel médical exposé au bacille tuberculeux.

Sont concernés :

  • Tous les travailleurs occupés à des travaux quelconques dans des services ou unités de soins aux bacillaires dans les hôpitaux, qu'ils fassent ou non partie du personnel de l'hôpital.
  • Tous les travailleurs occupés à des travaux quelconques dans des laboratoires de biologie clinique, humaine et vétérinaire, dans lesquels des produits infectés par le bacille de la tuberculose sont manipulés, de même que les travailleurs préposés à l'entretien des animaux de laboratoire.

Pour certains travailleurs hospitaliers, la surveillance par le test à la tuberculine (intra-dermo-réaction) est réalisée au moins une fois par an. Lors d'un virage du test tuberculinique, le conseiller en prévention-médecin du travail de l'entreprise prend contact avec le médecin traitant du travailleur pour s'assurer du suivi médical.

La vaccination contre la tuberculose est parfois proposée au personnel hospitalier exposé à un risque de contamination. Le vaccin BCG contre la tuberculose a été administré pour la première fois en 1921. Selon les études, le degré de protection généralement admis serait de 50%. La durée moyenne de protection de la vaccination BCG est de 10 à 15 ans.

En cas de tuberculose latente (personnes saines avec test tuberculinique positif), on administre durant plusieurs mois un tuberculostatique bactéricide, c'est-à-dire un produit qui empêche la multiplication du bacille tuberculeux et tue les bactéries. Ainsi, le risque de voir l'infection tuberculeuse évoluer vers une tuberculose active est réduit de 80 à 90%.

Pour des informations générales sur cette vaccination, voir Vaccination BCG contre la tuberculose chez le voyageur.

Mis à jour le 19/06/2015

Référence 
http://www.md.ucl.ac.be/didac/hosp/cours/HH9B.htm