• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Une allergie aux oeufs est-elle une contre-indication à la vaccination ?

 L'allergie aux oeufs provoque chez les personnes qui en souffrent, des réactions anormales lors de la consommation d'oeufs (ballonnements, troubles digestifs, éruptions cutanées, nausées, diarrhée, crises d'asthme, eczéma, ...) pouvant aller jusqu'au choc anaphylactique.

Un simple malaise digestif lors de la consommation d'oeufs n'est pas considéré comme une allergie.

Certains vaccins, préparés à partir de virus cultivés sur des oeufs embryonnés, peuvent contenir de petites quantités de protéines d'oeuf (fièvre jaune, influenza…).

Ces vaccins peuvent causer des réactions d'hypersensibilité chez certaines personnes allergiques aux oeufs. Dans ce cas, les vaccins contre la fièvre jaune et l'influenza ne doivent pas être administrés à moins que le risque de contracter la maladie l'emporte sur le petit risque d'avoir une réaction systémique d'hypersensibilité.
La revaccination avec les vaccins contre la fièvre jaune ou l'influenza est contre-indiquée chez une personne qui a déjà eu une réaction anaphylactique au vaccin.

La plupart des enfants présentant une allergie mineure aux oeufs peuvent quand même être vaccinés. Chez les enfants ayant déjà présenté des réactions graves aux oeufs, il est cependant recommandé d'effectuer la vaccination en milieu hospitalier. 

Pour connaître les composants d'un vaccin, consultez la notice. 
L'ensemble des notices des médicaments sont accessibles sur le site de l'Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé.

Mis à jour le 12/04/2015