• Le site d'information en matière de vaccination
  • Pensez à vous faire vacciner tout au long de votre vie

Le vaccin RRO contre la rougeole, la rubéole et les oreillons peut-il causer l’autisme ?

Selon les affirmations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS),la vaccination RRO ne provoque pas l’autisme.

L’autisme est un trouble du développement neurologique caractérisé par des difficultés de communication et d’interaction avec les autres (détachement de la réalité et repli sur soi avec prédominance de la vie intérieure). Les causes précises de l’autisme ne sont pas encore toutes identifiées mais les facteurs génétiques semblent jouer un rôle essentiel (90% des risques). 
Vous pouvez lire plus d'informations sur l'autisme sur le site mongeneraliste. 

L’autisme est généralement diagnostiqué au cours de la deuxième année de vie, au moment où les interactions avec les autres augmentent. Le vaccin RRO contre la rougeole, la rubéole et les oreillons est administré durant cette même période (entre 12 et 13 mois), conformément aux recommandations officielles.
Si des troubles du comportement apparaissent chez l’enfant juste avant ou juste après une vaccination RRO, il peut dès lors s’agir d’une simple coïncidence. Les études scientifiques, réalisées par des experts du monde entier, n’ont apporté aucune preuve d’un lien entre le vaccin RRO et l’autisme. 

Le Lancet publiait en 1998 un article de Wakefield et de 11 co-auteurs, évoquant une relation possible entre la vaccination RRO entre l'autisme. Cet article a fait couler beaucoup d'encre, plus particulièrement dans les pays anglo-saxons. Le doute dans les esprits, tant des professionnels que du public, a entravé une vaccination optimale des nourrissons contre la rougeole. Dans son numéro du 6 février 2010, le Lancet publiait une rétractation de la publication, se basant sur le jugement émis par l'UK General Medical Council's Fitness to Practise Panel. L'analyse de l'étude publiée a montré qu'il s'agissait en fait d'une véritable escroquerie scientifique!

Par contre, l’infection par le virus de la rougeole attaque le cerveau (encéphalite) dans un cas sur mille et peut provoquer des troubles neurologiques graves, voire mortels, chez des enfants tout à fait sains auparavant. 

Il est donc important de vacciner les enfants contre la rougeole dès l’âge de 12 mois, en même temps que la rubéole et les oreillons. 

Mis à jour le 26/02/2016